Un concert au Japon de A à Z

Les places de concert :

La grande différence entre les places de concert japonaises et européennes est que chaque billet est numéroté, déterminant ainsi l’ordre d’entrée dans la salle.

Pour savoir comment acheter une place de concert, veuillez consulter notre article à ce sujet.

Lorsque vous achetez une place de concert, le billet comporte généralement une lettre et un numéro (les plus petits concerts ne comporteront qu’un numéro, pas de lettre) du type A43, B150, etc… Voici comment fonctionne leur système de billetterie :

  • Les places Fan Club : si le groupe a un Fan Club, alors les membres auront un accès prioritaire aux places. Celles-ci sont mises en vente en premier (sur le site du Fan Club ou sur eplus, pia, get ticket, etc… et il vous faudra alors renseigner votre numéro d’adhésion) pendant une période donnée et attribuées sous forme de loterie. Il se peut donc, pour certains gros groupes, que vous ne soyez pas sélectionné vu le nombre de participants et n’obteniez pas de place (vous êtes prévenu par email peu importe le résultat). Ces places portent généralement le numéro A ou S, puis le chiffre indiquant l’ordre d’entrée dans la salle.

  • Les places prioritaires : elles sont vendues après les places FC ou en premier s’il n’y a pas de FC. Elles fonctionnent de la même manière que les places FC. Elles sont en vente sur les sites de vente de places (eplus, pia, get tickets, etc…) pendant une période donnée et sont attribuées sous forme de loterie. Elles portent le numéro A (ou B si les places FC portaient le A).

  • Les places générales : elles sont mises en vente en dernier, jusqu’à la veille ou le jour même du concert, et ce jusqu’à épuisement des places. Là encore, votre numéro vous sera attribué aléatoirement. Votre billet portera le numéro B + chiffre (ou C + chiffre s’il y a eu des places FC et des places prioritaires avant).

  • Sur place : si le concert n’est pas sold out, vous pouvez acheter votre place le jour même juste avant l’heure d’entrée dans la salle ou bien une fois que tout le monde est rentré dans la salle. Vous rentrerez parmi les derniers.

 

L’entrée dans la salle :
  • Il ne sert à rien de venir trop en avance attendre devant la salle, étant donné que votre entrée dans la salle est définie selon votre numéro. Il est d’ailleurs interdit pour la plupart des petites salles du coeur de Tokyo d’attendre sur le trottoir et on vous demandera de bien vouloir partir. Arriver une quinzaine de minutes avant l’heure d’entrée est largement suffisant.

  • Un membre du staff, à l’entrée, appellera les numéros un à un (s’il s’agit d’une petite salle avec peu de personnes), cinq par cinq voire dix par dix si le public est nombreux. Nous vous conseillons donc d’apprendre à l’avance comment se prononce votre numéro en japonais afin de ne pas manquer le moment où l’on vous appellera. Voici quelques petits repères : A1: A no ichi ban / A10 : A no jū ban / A100 : A no hyaku ban / Jusque A70 : A no nanajū ban made / Jusque A75 : A no nanajūgo ban made

  • Une fois appelé, vous montrez votre billet au membre du staff qui vous laissera passer. Vous devez alors faire la queue jusqu’à d’autres membres du staff (un ou deux pour une salle de petite à moyenne capacité) : un qui détachera la languette amovible de votre billet pour valider votre entrée dans la salle, un autre que vous devez payer pour recevoir le drink ticket.

  • Le drink ticket : il s’agit d’un petit ticket que l’on vous remet avant d’entrer dans la salle. Il vous permettra d’avoir une boisson au bar dans la salle quand vous le souhaiterez au cours du concert, que ce soit avant, pendant ou après. Il coûte ¥500 ou ¥600 selon les salles et est obligatoire même si vous ne souhaitez pas consommer.

  • Si vous assistez à un event pendant lequel plusieurs groupes se produisent, la personne retirant la languette de votre place vous demandera pour quel groupe vous venez.

 

Les vestiaires et casiers ( lockers, prononcés « rokkā » ) :

Des casiers sont disponibles dans chaque salle de concert, plus ou moins grands et nombreux selon la capacité de la salle, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Vous pouvez donc y mettre toutes vos affaires à l’intérieur pour ne pas vous encombrer pendant le concert, étant donné que vous allez être amené à bouger beaucoup si vous faites les furitsuke. Il existe des casiers de différentes tailles, les prix allant de ¥200 pour les moins chers à ¥600 pour les plus gros (mais le plus souvent ils seront à ¥300). Il y a également un système de vestiaires où vous pourrez confier vos affaires au staff de la salle pour ¥500 si tous les casiers sont pris ou si vos affaires n’y rentrent pas.

 

Les goodies :

Le groupe annonce sur son site officiel ou sur son Twitter officiel l’heure de la vente des goodies. En général, ils sont en vente avant le concert (une heure ou une heure et demi avant l’heure d’entrée) et les ventes s’arrêtent une demi heure avant l’entrée dans la salle. Elles reprennent juste avant le concert, pendant les pauses (lors d’events, par exemple, pendant les pauses entre chaque groupe. Si ce sont de petits groupes, les artistes viendront d’ailleurs eux-même à leur stand pour vendre leurs goodies) et à la fin.

 

Gagner un cheki avec le groupe :

Il arrive souvent que les groupes mettent en place ce qu’ils appellent « 2-shot / two-shot », « 5-shot / five-shot » ou « 6-shot / six-shot ». Il s’agit de prendre une photo polaroïd de vous avec votre artiste préféré (2-shot) ou le groupe entier (5-shot ou 6-shot). Pour avoir droit à cette photo, il faut acheter pour un certain montant de goodies. Par exemple, si vous achetez pour plus de ¥5 000 de goodies, vous gagnerez un ticket pour faire un 2-shot. Regardez bien le site officiel et le Twitter du groupe que vous allez voir, c’est en général toujours précisé ! Notez que ces photos seront toujours prises après le concert.

 

La salle :

Une fois rentré, prenez place où bon vous semble dans la salle. Vous remarquerez sûrement que les fans ont formé de belles rangées assez espacées les unes des autres. Même si la tentation est grande, n’essayez pas de vous faufiler devant ou de vous mettre entre deux rangs, même si vous en auriez largement la place. Pendant le concert, vous risqueriez de gêner tous les fans autour de vous lorsqu’ils exécutent les furis. Sauf salle sold out, les fans ne se serrent généralement pas et ne « volent » pas la place des autres. Vous remarquerez aussi que pendant les furis, même si vous êtes amené à beaucoup vous déplacer, les fans essayent toujours de reprendre leur place initiale, même s’ils se sont retrouvés quelques rangs devant avec le mouvement de foule. Ne voyez donc pas les mouvements de foule comme un bon moyen pour vous faufiler devant. Chacun sa place !

 

Garder sa place :

Vous remarquerez peut-être une serviette goodies étendue au sol. Il s’agit d’un fan qui l’a déposée là pour « garder» sa place pendant qu’il est parti au stand de goodies, toilettes, bar, etc… Ne touchez pas à cette serviette et ne prenez pas sa place. En revanche, vous pouvez faire pareil si vous souhaitez vous absenter !

 

Echanger de place :

Lors d’events pendant lesquelles plusieurs groupes se succèdent sur scène, les fans viennent en général pour un groupe en particulier. Vous les verrez donc échanger leurs places des premiers rangs avec les fans plus au fond de la salle en fonction des groupes qui montent sur scène. N’hésitez pas à faire de même et aller demander poliment pour qui ils sont venus. S’il ne s’agit pas du groupe que vous voulez voir, demandez alors s’il est possible d’échanger de place pour ce groupe, cela ne pose généralement pas de problème! Voici quelques petites phrases pour vous aider :

  • Chotto sumimasen kedo, dono bando wo mi ni kimashita ? = Excusez-moi, mais pour quel groupe venez-vous ?

  • (nom du groupe) wo mi ni kimashita kara, (nom du groupe) no shutsuen dake seki wo kōkan shite mo ii desu ka ? = Je suis venu pour (nom du groupe), serait-ce possible d’échanger nos places seulement pour leur performance ?

  • Daijōbu desu ka ? = Est-ce que c’est ok ?

  • Hontōni arigatō gozaimasu = Merci beaucoup

 

Une fois le concert terminé :

Si vous avez un 2-shot, attendez dans la fosse. Sinon, vous pouvez aller acheter des goodies, puis il vous faudra ressortir de la salle. Il  est généralement interdit d’attendre devant la salle (cela s’appelle le « demachi » ). Il vous faudra donc récupérer vos affaires dans le casier, récupérer les flyers qu’un membre du staff vous tendra lorsque vous quitterez la salle et repartir. Cependant, ouvrez l’oeil aux alentours de la salle de concert. En général, des membres de petits groupes viennent distribuer leurs propres flyers !

 

Vous voilà donc prêt à assister à votre premier concert au Japon et en profiter pleinement! Tout ce qui a été mentionné ci-dessus est valable pour les petits concerts et concerts de taille moyenne (1000/1500 personnes). Si vous assistez à des concerts de plus grande envergure, dans de grosses salles un peu excentrées de Tokyo, vous pourrez venir en avance devant la salle et y attendre sans que cela ne pose problème, et la vente des goodies commence en général aux alentours de midi et dure plusieurs heures. Faites donc toujours un tour sur le site officiel du groupe avant d’aller au concert pour avoir toutes les informations nécessaires !