28 février 2021

Kizu – A live to decide on their future…

Yesterday, Kizu posted a mysterious tweet stating that there would be an announcement today. Fans were thinking of some good news like a new single, a new look, a new live, but it’s finally something quite different that came:

Since their one-man tour final "Shoumetsu" held on February 11th at Ex-Theater Roppongi, Kizu stopped their live activities due to the coronavirus outbreak. Despite the requests of the fans asking for Kizu to do online lives, or to perform while respecting the new measures to prevent the spread of the virus, LiME (vo.) kept saying on the SNS that he didn’t want to perform under such conditions, because the band and the fans wouldn’t be able to enjoy to the fullest such a live with so many measures to take care of. 

As a reminder, the situation is currently difficult for the musical industry. Lives have been forbidden from March and all bands had to postpone or cancel their lives. Around this summer, the bands have been allowed to restart live activities, following many restrictive measures: livehouses can welcome only half of their capacities. Fans have to respect 1m distance from each other inside the venue. To help them, there are marks on the floor, or even seats, and fans can’t move once they choose their place, meaning they can’t do mosh or sedai (some kinds of furitsuke very popular in Visual Kei). There were even lives where fans weren’t allowed to headbang. Fans are not allowed to shout anymore. And no need to say that wearing a mask during the whole performance is mandatory.

Despite these difficult measures, many bands chose to start performing again, due to money issues. Then they had two choices: continue to perform in their usual livehouses, which means welcome 50% of their fans only, which is frustrating for both the band and their fans. Or performing in bigger venues to be able to welcome all their fans, which means higher rental fees… Really difficult to find a good balance!

Back to Kizu, LiME didn’t want Kizu’s fans to have to restrain from shouting, doing the furitsuke, and to perform in front of a reduced audience. But since the situation is going on, it seems that he changed his mind and Kizu decided to hold a one-man on December 5th at Shibuya Pleasure Pleasure, whose title “望” means “hope”. After this one-man, the band will decide on their future...

Here is the translation of their announcement (the title “声明文” (statement) they used is reminiscent of their very first announcement before they even started, when they only gave a phone number to be called...):

“Statement

Due to COVID-19, there are some restrictions regarding the way to perform lives, and therefore Kizu judged they wouldn’t be able to express their essence at lives, so they’ve been inactive so far.
I don’t know if a live tied up with so many restrictions can still be called a live.
Under such a situation, I want to sing once, to see what Kizu should do in the future, and I want to make sure with everyone that a future still exists.”

Let’s hope the fans will convince them that they have to keep on and that lives under COVID time are still fun! If they're not convinced, they'll probably wait for the situation to get better before being back on stage again. In the meatime, fans don't have to worry, they won't disappear and as they're doing since March, they'll continue working on new songs, posting on the SNS and sharing contents on their blog magazines! 

Hier, Kizu a posté un mystérieux tweet indiquant qu'il y aurait une annonce aujourd'hui. Leurs fans pensaient à une bonne nouvelle, comme un nouveau single, un nouveau look, un concert, mais c'est finalement une annonce assez différente que le groupe a posté il y a quelques heures.

Depuis le final de leur tournée, "Shoumetsu", tenu le 11 Février au Ex-Theater Roppongi, Kizu a stoppé ses activités à cause de l'épidémie de coronavirus. Malgré les requêtes des fans demandant à Kizu de faire des concerts en ligne, ou de faire des concerts tout en respectant les nouvelles mesures afin d'empêcher la propagation du virus, LiME (vo.) n'a cessé de dire sur les réseaux sociaux qu'il ne voulait pas se produire sous de telles conditions, car le groupe et les fans ne seraient pas en mesure de pleinement profiter du concert avec autant de mesures dont il faut se soucier.

Pour rappel, la situation est actuellement difficile pour l'industrie de la musique. Les concerts ont été interdits à partir de Mars et tous les groupes ont dû reporter ou annuler leurs concerts. Aux alentours de l'été, les groupes ont été autorisés à recommencer leurs activités sur scène à condition de suivre de nombreuses mesures de restrictions : les salles de concert ne peuvent accueillir que la moitié de leur capacité. Les fans doivent respecter une distance d'1m entre eux à l'intérieur de la salle. Pour cela, des marques sur le sol ou des chaises ont été installés et les fans ne peuvent pas bouger de leur place une fois qu'ils sont installés, ce qui veut dire qu'ils ne peuvent pas faire de mosh ou de sedai (des furitsuke très populaires dans le Visual Kei). Il y a même eu certains concerts pour lesquels les fans n'avaient pas le droit d'headbanguer. Les fans ne peuvent pas non plus crier. Et inutile de dire que porter un masque est obligatoire durant toute la performance.

Malgré ces mesures contraignantes, beaucoup de groupes ont choisi de recommencer à se produire, face à leurs problèmes d'argent. Deux choix se présentaient à eux : continuer de faire des concerts dans leurs salles habituelles, ce qui veut dire n'accueillir que 50% de leurs fans, ce qui est bien évidemment frustrant à la fois pour le groupe comme pour les fans. Ou bien se produire dans des salles plus grandes afin de pouvoir accueillir tout le monde, ce qui signifie alors payer des charges de location bien plus élevées... Vraiment difficile de trouver un juste équilibre !

Pour en revenir à Kizu, LiME ne voulait pas que leurs fans se retiennent de crier, faire les furitsuke, ni se produire devant une audience réduite. Mais étant donné que la situation persiste, il semblerait qu'il ait changé d'avis et Kizu a décidé de donner un one-man le 5 Décembre au Shibuya Pleasure Pleasure, dont le titre “望” signifie “espoir”. Après ce one-man, le groupe décidera de son futur... 

Voici la traduction de leur annonce (le titre “声明文” (déclaration) qu'ils ont utilisé n'est pas sans rappeler leur toute première annonce avant même qu'ils ne débutent leurs activités, lorsqu'ils n'avaient donné qu'un numéro de téléphone pour qu'on les appelle...)  

“Déclaration

Suite au COVID-19, il y a des restrictions quant à la manière de se produire sur scène, et par conséquent Kizu a jugé ne pas pouvoir exprimer son essence même aux concerts, c'est pourquoi nous avons été inactifs jusqu'é présent.
Je ne sais pas si un concert ligoté de la sorte par autant de restrictions peut toujours être appelé "concert".
Sous de telles circonstances, je veux chanter encore une fois, afin de voir ce que Kizu devrait faire dans le futur, et je veux m'assurer avec tout le monde qu'il existe encore un futur pour nous."

Espérons que les fans les convaincront qu'ils doivent continuer et que les concerts en temps de COVID sont toujours aussi amusants ! S'ils ne sont pas convaincus, ils attendront probablement que la situation s'arrange avant de remonter sur scène. En attendant, leurs fans n'ont pas à s'inquiéter, ils ne disparaîtront pas et continueront, comme ils le font depuis Mars, à travailler sur de nouvelles chansons, à poster sur les réseaux sociaux et à alimenter leurs blog magazines !

 

Share and like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *