14 April 2024

Nellfin interview – Crimson Lotus (2022.10)

Nellfin, whose musical activities are based in Nagoya, formed in late 2019. This Visual Kei band currently consists of two members, JURI on vocals and sin on guitar. After releasing several singles and demos, such as "Never Seen", "REVE/Dearest", and "Back Bone Blast", Nellfin just released their first EP, "Untouched", earlier this month. We had the opportunity to ask them to tell us more about who they are and their music, so that their international fans can get to know them better... So enjoy reading!

 

First of all, since you are pretty new in the Visual Kei world and it's your first appearance on Crimson Lotus, could you please introduce yourself for our readers ?

JURI: Nice to meet you! I’m JURI, vocalist of Nellfin!
sin: I’m the guitarist sin, I'm in charge of composition and engineering.

Could you explain to us the origin of your name ? Has it been difficult to find a name for your band ? Who decided on it ? And why did you choose to write it in the Latin alphabet instead of katakana ?

JURI: To be the first hit when you search it, we decided on the neologism Nellfin.
sin: It was quite difficult to find a band name, you know. Each member came up with four ideas or so and we voted. Regarding the spelling, we simply came up with the English pronunciation of the word Nellfin, so we used the English notation.

Most bandmen use stage names for their musical activities. How did you come up with yours?

JURI: I chose it myself thinking it’d be easy to remember.
sin: The pronunciation “Shin” is rather common as a name, but actually in my case, it comes from the word “sin”, so it’s lower-cased. And there is also a little bit of the fact that I decided to pair the name with my God name in Otogi...?

[TN : sin’s name in his other band Otogi is "ナンナ" (Nanna). It could be a reference to the deity personifying the Moon in ancient Mesopotamia, who had several names: Sin and Nanna.]

Could you tell us more about the concept of your band? 

JURI: I'll show you what I see. [TN: written in English by JURI] I’ll show you the world I see as we saw it. Here’s our concept.
sin: To make it extreme, I want to become a camera! When people look at something, their beliefs and prejudices can be distorted to some extent by their own experiences. And I’d like to depict the world as I see it through my filter.

Why did you choose the Visual Kei genre for your musical activities? Have you been influenced by some artists or bands in particular ?

JURI: I used to like Visual Kei from the start, so I thought the band I’d play in would be a Visual Kei band.
sin: I'm not sure how to put it... Actually, I couldn't explain it myself, but in terms of musical influences, non-V-kei influences probably make up more than half of the band, but yet it felt very natural to me to be in a band of this style.

You started your activities as a 4-member band. Two of your members, your drummer Koh and your guitarist Ayato, left the band last year, and you decided to continue as a duo, with JURI on vocals and sin on guitar. Is it easier to make music being only two, or on the contrary is it more difficult ? Would you like to recruit some new members one day?

JURI: We plan to consider this in the future.
sin: I have the impression that the style of composition doesn’t change much, and of course we are considering to get new members.

You released a first EP titled “Untouched” on October 7th, 2022. Can you tell us more about the production process? (Since how long are you working on it, how did you select the songs, where did you find the inspiration to write the lyrics…)

JURI: I've been wanting to release our songs on digital platforms for a long time, so we released them all at once including songs we often play at our concerts, plus some new ones 
sin: Well… there are a few songs that I started writing before Nellfin, so if we include them, it would be quite a few years… (laughs). Regarding the inspiration for the lyrics, most of the things I wrote come from my own experiences and the philosophical ideas that developed from them.

Your latest single “Back Bone Blast” has been written in English only, and the previous one “Never seen” as well as your demos contain a lot of English lines too. Why did you make this choice, since your activities are based in Japan and you’re currently more likely to reach a Japanese audience (regarding lives especially)? Are you planning to write mainly in English for your next works too?

JURI: Since it’s digital, people all over Japan will have the opportunity to listen to it, so I think it would be nice to have songs in English as well as Japanese!
sin: Actually, I don't really think about whether to write in Japanese or English, I choose the language based on which language will better meet the demands of the song and its content. Also, the structure of the pronunciation of words makes it easier to scream in English, English is more flexible.

How do you write the lyrics in English ? Do you speak English yourselves, use a translation software, ask a staff member who can speak English, a teacher, etc…

JURI: In our case, our guitarist sin is good at English, so he helps us out.
sin: I can speak a little English, so I think about English sentences and write them using a dictionary or a search engine. I always struggle with conjunctions and idioms (laughs). 

We noticed that sin, who is the guitarist of Nellfin, also wrote the lyrics (for “Back Bone Blast” for example). It is quite unusual that a member other than the vocalist is in charge of writing the lyrics. Could you tell us more about this?

JURI: It’s because sin can do anything he wants (laughs).
sin: There was a period when my band couldn’t be active because we couldn’t find a vocalist, and I thought it’d be a shame not to do something during that time, so that’s how I started writing lyrics too. For Nellfin, it simply feels like a division of roles, it's natural for someone other than the vocalist to write.

Your activities are currently based in Nagoya. Do you plan to move to Tokyo, like many bands do?

JURI: It’s still undecided at the moment, but we’ll probably go to Tokyo for live performances in the future.
sin: If the band activities need it, we might move, and if not, I think it’d be nice to go there for concerts.

The Japanese government recently announced that Japan would open its borders to tourists again this month, after more than 2 years being closed. What would you like to say to people who like Visual Kei and will travel to Japan soon?

JURI: The Visual Kei is a part of Japanese culture. I’d be happy if you could come to Japan to enjoy it!
sin: Japan is an ethnically homogeneous nation, so we value one custom and rules, that’s why when in Rome, do as the Romans do, so if you are in Japan, do like the Japanese do! [TN: written in English by sin] I think it’s better to keep this in mind, especially under the current pandemic. If you behave as the Japanese do, I’m sure the Japanese will be very kind to you, and your trip will be much more enjoyable!

Since they would have to go to Nagoya to attend your shows, do you have any recommendations about must-see places in Nagoya or food specialities?

JURI: Nagoya… Well, everything called Nagoya food is delicious, and alcohol even better! (laughs)
sin: About Nagoya? I think you’ll enjoy visiting Nagoya Castle and the Osu shopping district. Speaking of food, maybe you could try miso katsu? Most foreigners don't like it though. People seem surprised by the sweet taste of miso (laughs).

And to conclude this interview, thank you for letting a message to your overseas fans that have been reading this interview!

JURI: Thank you for reading to the end! I hope you'll take this opportunity to watch and listen to Nellfin! Thank you for your support!
sin: Thank you for your reading! Nellfin is trying to make the band more accessible to people from overseas, and we'll keep supplying cool stuff, so I hope you won’t keep your eyes apart from us! Replies on Twitter are also welcome! Thank you!

 

We thank Nellfin for taking the time to answer this interview, as well as Arlequin Magazine who put us in touch with them!

 

Nellfin, dont les activités musicales sont basées à Nagoya, s’est formé fin 2019. Le groupe de Visual Kei est actuellement composé de deux membres, JURI au chant et sin à la guitare. Après avoir sorti plusieurs singles et démos, tel que “Never Seen”, “REVE/Dearest”, et “Back Bone Blast”, Nellfin vient de sortir au début du mois son premier EP, “Untouched”. Nous avons eu l’opportunité de leur demander de nous en dire plus sur leur identité et leur musique, afin que leurs fans internationaux apprennent à les connaître davantage… Alors bonne lecture !

 

Tout d’abord, étant donné que vous êtes assez nouveau dans le monde du Visual Kei et que c’est votre première apparition sur Crimson Lotus, pourriez-vous vous présenter auprès de nos lecteurs ? 

JURI : Enchanté ! Je suis JURI, chanteur de Nellfin !
sin : Je suis sin, le guitariste, en charge de la composition et de l'ingénierie. 

Pourriez-vous nous expliquer l’origine de votre nom ? Cela a t-il été difficile de trouver un nom pour votre groupe ? Qui l’a décidé ? Et pourquoi avoir choisi de l’écrire en alphabet latin plutôt qu'en katakana ?

JURI : Afin d’être la première réponse quand on lance une recherche, nous avons opté pour le néologisme Nellfin.
sin : Ca a été assez difficile de trouver un nom de groupe, vous savez. Chaque membre a proposé quatre idées environ et nous avons voté. En ce qui concerne l'orthographe, nous avons simplement choisi la prononciation anglaise du mot Nellfin, donc nous avons utilisé la transcription anglaise.

La plupart des artistes utilisent des noms de scène pour leurs activités musicales. Comment avez-vous trouvé les vôtres 

JURI : Je l’ai choisi moi-même en me disant qu’il serait facile à retenir. 
sin : La prononciation “Shin” est assez commune comme nom, mais dans mon cas, il vient du mot “sin” [NdT : "péché" en anglais], donc il est écrit en minuscules. Et il y a aussi un peu le fait que j'ai décidé d'associer ce nom à mon nom de Dieu dans Otogi... ? 

[NdT : le nom de sin dans son autre groupe Otogi est "ナンナ" (Nanna). Il pourrait s'agir d'une référence à la divinité personnifiant la Lune dans la Mésopotamie antique, qui a eu plusieurs noms : Sin et Nanna.]

Pourriez-vous nous en dire plus sur le concept du groupe ?  

JURI : I'll show you what I see. [NdT : écrit en anglais pat JURI] Je vous montrerai le monde que je vois comme nous l’avons vu. Tel est notre concept.
sin : Pour être dans l’extrême, je veux devenir une caméra ! Lorsque les gens regardent quelque chose, leurs croyances et leurs préjugés peuvent être déformés dans une certaine mesure par leur propre vécu. Et j'aimerais dépeindre le monde tel que je le vois à travers mon filtre.

Pourquoi avez-vous choisi le genre Visual Kei pour vos activités musicales ? Avez-vous été influencés par certains artistes ou groupes en particulier ?  

JURI : J'aimais Visual Kei depuis le début, alors je me suis dit que le groupe dans lequel je jouerais serait un groupe de Visual Kei. 
sin : Comment dire... En fait, je ne saurais pas l’expliquer moi-même, mais en termes d’influences musicales, les influences qui ne font pas partie du Visual Kei représentent probablement plus de la moitié du groupe, mais pourtant cela m’a semblé très naturel de faire partie d'un groupe de ce style. 

Vous avez commencé vos activités à quatre. Deux de vos membres, votre batteur Koh et votre guitariste Ayato ont quitté le groupe l’année dernière et vous avez décidé de continuer en tant que duo, avec JURI au chant et sin à la guitare. Est-ce plus facile de faire de la musique en étant seulement deux, ou au contraire est-ce plus difficile ? Aimeriez-vous recruter de nouveaux membres un jour ?  

JURI : Nous envisageons d'y réfléchir.
sin : J’ai l’impression que le style de composition ne change pas vraiment, et bien sûr nous envisageons d’accueillir de nouveaux membres.  

Vous avez sorti un premier EP intitulé “Untouched” le 7 octobre 2022. Pouvez-vous nous en dire plus sur le processus de production ? (Depuis combien de temps travaillez-vous dessus, comment avez-vous choisi les chansons, où avez-vous trouvé l'inspiration pour écrire les paroles...) 

JURI : Ça faisait longtemps que je voulais sortir nos chansons sur les plateformes digitales, nous les avons donc sorties toutes en même temps, en incluant des chansons que nous jouons souvent lors de nos concerts, plus quelques nouvelles.
sin : Eh bien… Il y a quelques chansons que j'ai commencé à écrire avant Nellfin, alors si on les prend en compte, cela fait quelques années… (rires) Concernant l’inspiration pour les paroles, la plupart de ce que j’écris provient de mes propres expériences et des idées philosophiques qui en découlent.  

Votre dernier single en date “Back Bone Blast” a été écrit en anglais uniquement, et le précédent “Never seen” tout comme vos démos contiennent également beaucoup de phrases en anglais. Pourquoi avez-vous fait ce choix, puisque vos activités sont basées au Japon et que vous avez actuellement plus de chances de toucher un public japonais (en ce qui concerne les concerts notamment) ? Prévoyez-vous également d'écrire principalement en anglais pour vos prochaines sorties ?

JURI : Étant donné qu’elles sont distribuées en ligne, les gens du Japon tout entier auront l’opportunité de les entendre, donc je pense que ce serait aussi bien d'avoir des chansons en anglais qu'en japonais !
sin : En fait, je ne me demande pas vraiment si je dois écrire en japonais ou en anglais, je choisis la langue en fonction de celle qui répondra le mieux aux exigences de la chanson et de son contenu. De plus, la structure de la prononciation des mots fait qu'il est plus facile de growler en anglais, l'anglais est plus souple.

Comment écrivez-vous les paroles en anglais ? Parlez-vous anglais, utilisez-vous un logiciel de traduction, demandez-vous à un membre du personnel qui parle anglais, à un professeur, etc…

JURI : Dans notre cas, notre guitariste sin est bon en anglais, alors il nous aide.
sin : Je parle un peu anglais, alors je réfléchis à des phrases en anglais et je les écris en utilisant un dictionnaire ou un moteur de recherche. J'ai toujours du mal avec les conjonctions et les expressions idiomatiques (rires).

Nous avons remarqué que sin, qui est le guitariste de Nellfin, a également écrit des paroles (pour “Back Bone Blast” par exemple). C’est assez inhabituel qu’un membre autre que le chanteur soit chargé d’écrire les paroles. Pourriez-vous nous en dire plus ?  

JURI : C’est parce que sin peut tout faire (rires). 
sin : Il y a eu une période où  mon groupe n’était pas actif car nous n’arrivions pas à trouver de chanteur, et je me disais que c’était dommage de ne rien faire pendant tout ce temps, c’est ainsi que j’ai commencé à écrire des paroles. Pour Nellfin, il s'agit simplement d'une répartition des rôles, il est naturel que quelqu'un d'autre que le chanteur écrive les paroles.  

Vos activités sont actuellement basées à Nagoya. Prévoyez-vous de déménager à Tokyo, comme beaucoup de groupes le font ?

JURI : Nous n’avons encore rien décidé pour le moment, mais nous irons probablement à Tokyo pour y faire des concerts à l’avenir.
sin : Si les activités du groupe le demandent, nous pourrions déménager, mais autrement, je pense que ce serait sympa d’y aller pour des concerts.  

Le gouvernement japonais a récemment annoncé que le Japon avait rouvert ses frontières aux touristes ce mois-ci, après plus de 2 ans de fermeture. Qu'aimeriez-vous dire aux personnes qui aiment Visual Kei et qui se rendront bientôt au Japon ? 

JURI : Le Visual Kei fait partie de la culture japonaise. Je serais heureux si vous pouviez venir au Japon pour en profiter !
sin : Le Japon est une nation homogène sur le plan ethnique, ce qui signifie que nous accordons de l'importance à une seule coutume et à des règles uniques. C'est pourquoi, lorsque vous êtes à Rome, faites comme les Romains, donc si vous êtes au Japon, faites comme les Japonais ! [NdT : écrit en anglais par sin] Je pense qu'il est préférable de garder cela à l'esprit, surtout dans le contexte actuel de la pandémie. Si vous vous comportez comme les Japonais, je suis sûr que les Japonais seront très gentils avec vous, et que votre voyage sera beaucoup plus agréable ! 

Puisqu'ils devront se rendre à Nagoya pour assister à vos spectacles, avez-vous des recommandations sur les lieux incontournables de Nagoya ou les spécialités culinaires ? 

JURI : Nagoya… Eh bien, tout ce qu'on appelle la nourriture de Nagoya est délicieux, et l'alcool encore meilleur ! (rires) 
sin : A propos de Nagoya ? Je pense que vous aimerez visiter le château de Nagoya et le quartier commerçant d'Osu. En parlant de nourriture, vous pourriez peut-être essayer le miso katsu ? Mais la plupart des étrangers n'aiment pas ça. Les gens semblent surpris par le goût sucré du miso (rires). 

Et pour conclure cette interview, merci de laisser un message à vos fans étrangers qui ont lu cette interview !  

JURI : Merci d'avoir lu jusqu'au bout ! J'espère que vous en profiterez pour regarder et écouter Nellfin ! Merci de votre soutien ! 
sin : Merci pour votre lecture ! (NdT : en anglais) Nellfin essaie de rendre le groupe plus accessible aux personnes de l'étranger, et nous continuerons à fournir des trucs cool, donc j'espère que vous garderez un oeil sur nous ! Vos réponses sur Twitter sont également les bienvenues ! Merci ! 

 

Nous remercions Nellfin d’avoir pris le temps de répondre à cette interview, ainsi qu’Arlequin Magazine qui nous a mis en relation avec eux!

Original interview by / interview originale par :  Crimson Lotus
Special thanks to Arlequin Magazine

Nellfin band's profile
Nellfin Official Website
Nellfin Twitter
Nellfin YouTube
Nellfin iTunes

Share and like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *