12 mai 2021

CHOKE interview – Vues (2021.01.15)

Original interview by / interview originale par : Nagasawa Tomonori (長澤智典) (Vues.jp)

ENGLISH VERSION by Royal Stage
FRENCH VERSION by Crimson Lotus
SPANISH VERSION by Royal Stage
In collaboration with JROCK'N'ROLL

CHOKE reveals the emotions packed into their digital single “Hack to the basic”!

 

The band CHOKE has recently released their digital single “Hack to the basic”. With the world immersed in fear and panic due to the invisible threat of coronavirus, this year CHOKE is not focusing on the COVID-19 virus itself. The band is mocking the hysterical society and expressing the importance to evaluate ourselves, just as they did with the cynical approach on their past digital singles “No problem at all” and “The Human Anthem”.

 In contrast to the alternative loud compositions, loaded with intricate elements and harsh lyrics, of “No problem at all” and “The Human Anthem”; CHOKE gets fully into nu-metal with “Hack to the basic” and declares through the positive attitude framed into the lyrics and the melody that they’re will continue making their way out no matter the circumstances. Hopefully, this interview will help others to understand what CHOKE wants to convey. 

 

"Rather than pointing out a problem like in our past two releases, I was eager to make a more optimistic and enjoyable song."

 

――CHOKE has declared through “Hack to the basic” that music venues are your living space. Aren’t they?

 REON: As a band, it’s all about live performances. At the moment, every venue is implementing its own safety guidelines such as “you can only raise your voice if you’re using a mask” or “moshing is prohibited”. We can’t have the same atmosphere, so it’s also difficult for the audience to have fun as before. In this case, CHOKE is taking the initiative to show a new way to enjoy concerts. That feeling was injected into “Hack to the basic” and I hope all of you can feel it as well. At the same time, it is a remark of our determination to move forward. The music has an upbeat vibe, I think that serves as a good hook.

 

――Compared to the digital singles “No problem at all” and “The Human Anthem”, this new single is a lot catchier indeed.

 REON: “Hack to the basic” is a groovy song. For this reason, rather than pointing out a problem like in our past two releases, I was eager to make a more optimistic and enjoyable song. 

 

 ――Did you compose this song with the intention of having a “good hook” in mind?

 KVYA NONO: At our beginnings, others often referred to CHOKE as a “nu-metal revival band”. Since last year, we have constantly performed along with bands from the metalcore scene and heavy visual kei acts. We realized that there are lots of great metalcore bands. That made us reflect on which direction we should move next and what kind of music we should play. We talked about “getting back to our nu-metal roots'', that’s how this work was made with that intention. Actually, the idea of making a song with a nu-metal taste has always been in the air, but we missed the right time to release it. We were finally able to do it. Also, our support drummer Toshiya Sato has a style that emphasizes the groove. I was strongly inspired by that and gave me that boost to return to our nu-metal origins.

 Toshiya Sato: When I got the demo, KVYA NONO told me that he wanted to make this song with a great focus on the catchiness. Thus, I tried to blend my own beat with CHOKE’s world, without overlooking REON’s rap and the rhythm from the strings team.

B5: We formed this band because all the members shared the same music background and we were on the same channel regarding the kind of music we wanted to make. As the result of getting back to that point and approaching it in a new way, “Hack to the basic” is the evolved sound of the style that we were carrying along since our beginnings.

 

"“Hack to the basic” was born from the scent of the nu-metal movement, which was popular in the early 2000s, fused with elements from the old-school hip hop and a mixture of the atmosphere of the Japanese style."

 

――When I listened to “Hack to the basic”, I got the feeling of “mixture” that is often used in the Japanese scene.  You can feel the aura of those days from the song.

B5: “Hack to the basic” was born from the scent of the nu-metal movement, which was popular in the early 2000s, fused with elements from the old-school hip hop and a mixture of the atmosphere of the Japanese style. We have been living immersed in that air. We thought it would be great to bring out a band that delivers the vibe of those years but with a fresh style. We made “Hack to the basic” with that in mind and I think that the song definitely pulls it off.  

 

――It seems like CHOKE is evoking nostalgia without being utterly retro.

 B5: We added scratching and brought over some of the typical touches, but it projects a modern groove too. But more than anything, the most important subject in “Hack to the basic” is to have fun.

KVYA NONO: In my interpretation of nu-metal, the key point is the implementation of sampling in conjunction with a touch of hip hop. This release was focused on such elements; for this reason, the B-track, “Stay high (retake)”, is a song that features scratching and samples of a female voice. Moreover, I deliberately prioritized a downer and loose mood in contrast to the slam energy from the 2000s and the characteristic “hey” flow from classic hip hop. “Hack to the basic '' is a song with a shuffle feel; however, it doesn’t feel like a bouncy beat because I tried to eliminate all the swing as much as possible. In particular, I think the guitar conveys an underground vibe.

 

――CHOKE is not the kind of band that makes music for boisterous parties, right?

KVYA NONO: No. I mean, I can’t see REON shouting “Oh, yeah!” at a concert. Can you? Certainly, the song has a strong taste of hip hop and it carries a cool vibe that resembles a party style, but the chorus has some influence of the loose mood and mature chords from city pop. CHOKE is the kind of band that can turn this into a downer. I was very conscious of this when I made it.

B5: Nevertheless, in concerts, this song stands out from others because of its cool groove. The lyrics of “Hack to the basic” are interesting since people can make different interpretations. Depending on the listener's perspective, it can be positive or negative. I hope you can see it as a song whose meaning is up to each person.

 

"Instead of making adjustments, even if we have to start all over, we need to create a new way to live. Otherwise, the situation where we and our close ones stand now won’t change."

 

――Please talk about the feelings packed into the lyrics of “Hack to the basic”.

REON: Our lives have been at the mercy of the coronavirus crisis since last year. We haven’t found a solution yet, so we are still in chaos. I felt like this at the beginning of the past spring when around May or June the people in power gave the guidelines on how we should proceed. The fact is that they didn’t show us anything. Or maybe they did, but that didn’t resonate with me at all and I couldn’t see anything for the future. I thought “if we have to wait for someone to guide us, we’ll just get stuck”. “No problem at all” and “The Human Anthem” were born from that anxiety and discontent. I wanted to encourage people to choose their own path to move forward through these songs. I could have expressed my dissatisfaction once again, but I wanted to go in a more positive direction. Therefore, I included an optimistic message into the track.

Respecting the sound, as the other members already said, nu-metal is the basics of my own musical style. The composition itself was made with the purpose of “getting back to our basics” and the lyrics also expressed the idea of “back to the basic[s]”. However, there was no good twist, so I changed the first letter to turn it into “Hack to the basic”. This way it has the meaning of “cut off” or “hack”. In other words, it means “to wreck the current set of basics”. That foundation led to the actual lyrics.

 

――With “to wreck the current set of basics”, do you mean “let’s change our present situation and the world”?

REON: If this self-isolation mood continues for a while, we will get used to it and this lifestyle will become the norm. And judging from how things are going on nowadays, this situation will remain the same. Instead of making adjustments, even if we have to start all over, we need to create a new way to live. Otherwise, the situation where we and our close ones stand now won’t change. To sum it up, the current CHOKE has decided to follow its own path and break new ground, without minding what others are doing. That feeling was packed into “Hack to the basic”.

At the same time, I have felt a strong connection to people who like CHOKE and have gotten in touch with the emotions from those persons while performing live. Now, there is also a connection with people from around the world who really like us. I wanted to deliver a positive message to those too. I would like B5 to explain his approach regarding the sound next.

 

――Please let us know your thoughts.

B5: This time, for “Hack to the basic”, I brought into play a bass that I used to perform with frequently in the past. That bass model was the typical one used for many bassists when nu-metal was at its peak. Since the theme was about returning to nu-metal, I took that specific bass (which I hadn’t used for a long time). It was a good fit.

 

"This single it’s not only about going “Back to the basic[s]”, but going “Back to CHOKE”."

 

――You got “Back to CHOKE” through “Hack to the basic”. Are you going to continue to develop your most recent style?

KVYA NONO: The B-track of this digital single is “Stay high(retake)”, which is the re-recorded version of this song from our first album. We often play this song, so that led us to discuss if this type of nu-metal is the style that CHOKE should pursue. Recently, CHOKE has been emphasizing the complexity with an “in your face” attitude, but we have been asking ourselves if we should keep the approach taken in “Hack to the basic''. Or maybe we should go in a completely different direction… To be honest, we don’t have a clear idea yet, since it will depend on our mood at the moment. I hope people look forward to whatever we come out with.

 

――If we talk about CHOKE, my impression is that you’re a band with an intricate musical style; but in fact, your basic style is nu-metal. Isn't it?

KVYA NONO: That’s correct. Furthermore, I think people are more into minimalism than complexity lately. “Hack to the basic'' is a track that can be played with the tuning for a 6-string guitar. Basically, I use the standard tuning but dropping some strings into two notes lower to give it a particular hook.

B5: This was all inspired by the drumming style of Toshiya Sato. His approach really shines on a song with a good rhythm.

Toshiya Sato: All the members know very well my particular drumming style. I’m that type that has greedily adopted various musical styles, not only extreme metal. My disposition is always to play in order to fit the taste of the song, even if it’s only an 8-beat rhythm. This time, in “Hack to the basic”, I aimed to infuse metal with a modern pop groove. I feel I was able to put heaviness and a cool groove together successfully.

KVYA NONO: This single it’s not only about going “Back to the basic[s]”, but going “Back to CHOKE”. Isn’t it?

B5: I think so. We have tried several things but, after reflecting on who we are, we got back to our basics… right?

 

"We have lived breathing the air of nu-metal. Can’t we get wrapped in the atmosphere of those days and go on stage again and be even more aggressive?!"

 

――CHOKE has thrown out a riddle to the future in the trailer of “Hack to the basic”.

KVYA NONO: As I edited the video myself entirely, I grasped REON’s consciousness and presented it from my perspective on how to pose the problem. Depending on how you look at it, it may be interpreted in a negative way. But let me tell you something, CHOKE’s future looks bright and we will be planning many things for 2021.

REON: Throughout the year, I’ve seen bands breaking up or giving up on live activities due to the COVID-19 impact. It's something that you can still see frequently. If you only keep feeling bad about it, things will remain the same. Instead of only seeing the glass half-empty, what about trying to make something positive out of this? Me, the other members, and CHOKE itself are pretty much the type that is driven to face any challenge. This band will never have a pessimistic attitude, regardless of the circumstances.

B5: That’s because we wanted to convey a positive message with “Hack to the basic” at the end of 2020, this way we will continue making headway in 2021 as CHOKE.

KVYA NONO: In 2021, we won’t slow down the release pace and we will be focusing on our basic activities while polishing our skills.

B5: We have lived breathing the air of nu-metal. Can’t we get wrapped in the atmosphere of those days and go on stage again and be even more aggressive?!

KVYA NONO: We showed our tricky side in our past two releases, but our essence comes from the nu-metal style. We returned to our origins and brought up a positive approach with “Hack to the basic”. Please experience it by yourself.

Toshiya Sato: “No problem at all”, “The Human Anthem”, and “Hack to the basic” are the three songs that will become CHOKE’s new basics, which the band is facing the future with. And, in particular, “Hack to the basic” is the one that will be a turning point in 2021 without a doubt.

REON: It will be like that the whole year. Since it seems that the self-isolation practice will continue, modern society will adopt this as their new basic way to live. But we can’t just sit there forever. We will break through and move on to the next stage (way of life). We have to return to our set of basics (Back to the basic) to find our real essence and build new basics. That’s the way CHOKE is living now.

CHOKE révèle les émotions dont est chargé leur single digital “Hack to the basic”!

 

Le groupe CHOKE a récemment sorti son single digital “Hack to the basic”. Alors que le monde est plongé dans la peur et la panique à cause de la menace invisible que représente le coronavirus, CHOKE ne se focalise pas sur le virus du COVID-19 en lui-même. Le groupe se moque de la société hystérique et exprime l’importance de se réévaluer, tout comme ils l’ont présenté de manière cynique dans leurs précédents singles digitaux “No problem at all” et  “The Human Anthem”.

Contrairement aux compositions lourdes, chargées d’éléments complexes et aux paroles remplies de souffrance de “No problem at all” et “The Human Anthem”, CHOKE se lance pleinement dans le nu-metal avec “Hack to the basic” et déclare à travers l’attitude positive qui se dégage des paroles et de la mélodie qu’ils continueront de poursuivre leur route peu importe les circonstances. Heureusement, cette interview aidera les autres à comprendre ce que CHOKE veut transmettre.

 

Plutôt que de soulever un problème, comme dans nos deux sorties précédentes, j’étais impatient de faire une chanson au contenu plus optimiste et agréable.  

 

――CHOKE a déclaré à travers “Hack to the basic” que les salles de concert étaient votre espace vital, n’est-ce pas ?  

REON: En tant que groupe, tout tourne autour de nos performances scéniques. Pour le moment, chaque salle met en œuvre ses propres consignes de sécurité, du genre “vous pouvez crier si vous avez un masque” ou “le mosh est interdit”. Nous n’avons pas retrouvé la même atmosphère, alors c’est encore difficile pour le public de s’amuser autant qu’avant. Dans un tel environnement, CHOKE prend l’initiative de montrer une nouvelle manière de profiter des concerts. C’est ce ressenti qui a été injecté dans “Hack to the basic” et j’espère que vous pourrez tous le percevoir. En même temps, c’est une déclaration sur notre détermination à aller de l’avant. La musique a des ondes positives, alors je pense que cela aide à accrocher.

 

――Comparé aux singles digitaux “No problem at all” et  “The Human Anthem”, ce nouveau single est effectivement beaucoup plus entraînant.  

REON: “Hack to the basic” est une chanson avec du groove. Pour cette raison, plutôt que de soulever un problème, comme dans nos deux sorties précédentes, j’étais impatient de faire une chanson au contenu plus optimiste et agréable.

 

――Est-ce que vous avez composé cette chanson avec l’intention d’avoir un “morceau accrocheur” ?

KVYA NONO: À nos débuts, les autres considéraient souvent CHOKE comme un “groupe qui fait renaître le nu-metal”. Depuis l’année dernière, nous n’avons fait que jouer aux côtés de groupes de la scène metalcore  et dans des événements de visual kei à tendance heavy. Nous nous sommes rendu compte qu’il y a beaucoup de groupes de metalcore géniaux. Cela nous a fait réfléchir sur la direction que nous devrions prendre et sur le genre de musique que nous devrions faire. Nous avons parlé de “revenir à nos racines de nu-metal”, c’est dans cette intention que nous avons réalisé cette chanson. En fait, l’idée de faire une chanson empreinte de nu-metal a toujours été d’actualité, mais nous sommes passés à côté du bon moment pour la sortir. Nous avons enfin pu le faire. De plus, notre batteur de soutien, Toshiya Sato, a un style qui met l’accent sur le groove. Tout cela m’a fortement inspiré et m’a donné cette impulsion pour revenir à nos origines nu-metal.

Toshiya Sato: Quand j’ai récupéré la démo, KVYA NONO m’a dit qu’il voulait mettre l’accent sur le caractère accrocheur de cette chanson. Du coup, j’ai essayé de mélanger mon propre rythme avec l’univers de CHOKE, sans négliger le rap de REON et le rythme pour le guitariste et le bassiste.

B5: Nous avons formé ce groupe parce que tous les membres partageaient les mêmes goûts musicaux et nous étions sur la même longueur d’onde concernant le genre de musique que nous voulions faire. En revenant sur cet aspect et en l’abordant d’une nouvelle manière, “Hack to the basic” représente sous une forme plus évoluée le style que nous avions à nos débuts.

 

“Hack to the basic” est née de la fusion d’éléments du hip hop old-school et du style du mélange  japonais avec le mouvement nu-metal, qui était populaire aux Etats-Unis au début des années 2000.  

 

――Quand j’ai écouté “Hack to the basic”, j’ai ressenti ce ”mélange” qui est souvent utilisé dans la scène musicale japonaise. On peut ressentir l’aura de cette époque se dégager de cette chanson.

B5: “Hack to the basic” est née de la fusion d’éléments du hip hop old-school et du style du mélange  japonais avec le mouvement nu-metal, qui était populaire aux Etats-Unis au début des années 2000. Nous avons vécu enveloppés par cette atmosphère. Nous avons pensé que ce serait génial de mettre en relief un groupe qui restitue l’ambiance de cette période, mais avec un style mis au goût de jour. Nous avons fait “Hack to the basic” avec cet état d’esprit et je pense que nous avons réussi notre coup avec cette chanson.

 

――On dirait que CHOKE évoque la nostalgie sans tomber complètement dans le rétro.

B5: Nous avons ajouté du scratching et apporté certains touches qui nous sont propres, mais nous nous sommes également projetés dans un groove moderne. Mais plus que tout, le plus important avec “Hack to the basic” c’est de s’amuser.

KVYA NONO: Dans mon interprétation du nu-metal, l’élément clé est la mise en œuvre de samples en accord avec une touche de hip hop. Cette sortie était focalisée sur ces éléments. C’est pour cette raison que la piste B, “Stay high (retake)”, est une chanson qui contient du scratching et des samples de voix féminine. De plus, j’ai délibérément privilégié une ambiance tranquille et relâchée, qui contraste avec l’énergie du slam des années 2000 et le flux caractéristique du hip hop avec ses “hey !!”. “Hack to the basic” est une chanson emprunte de shuffle. Pour autant, on n’a pas cette impression de rythme qui balance car j’ai essayé d’éliminer le swing autant que possible. Je pense que la guitare en particulier transmet bien une atmosphère underground.

 

――CHOKE n’est pas le genre de groupe qui fait de la musique pour des soirées tapageuses, n’est-ce pas ?

KVYA NONO: Non. Je veux dire que je ne vois pas REON crier “Oh, yeah!” aux concerts. Bien sûr, la chanson a un côté hip hop très prononcé, et elle porte en elle une ambiance cool qui conviendrait bien aux soirées, mais le refrain est influencé par l’atmosphère décontractée et les accords matures typiques de la pop urbaine. CHOKE est le genre de groupe qui peut transformer ça en son apaisant. J’en étais parfaitement conscient quand je l’ai faite.

B5: Toutefois, en concert cette chanson se démarque des autres par son groove cool. Les paroles de “Hack to the basic” sont intéressantes dans le sens où les gens peuvent les interpréter de différentes manières. Selon le point de vue de celui qui l’écoute, elles peuvent êtres positives ou négatives. J’espère que vous pourrez la voir comme une chanson dont le sens est propre à chacun.

 

Au lieu de nous adapter, même si nous devons tout recommencer depuis le début, nous avons besoin de créer une nouvelle façon de vivre. Autrement, la situation dans laquelle nous et nos proches sommes actuellement ne changera pas.   

 

――Veuillez nous parler des émotions qui émanent des paroles de “Hack to the basic”.

REON: Nos concerts ont été à la merci de la crise du coronavirus depuis l’année dernière. Nous n’avons pas encore trouvé de solution, donc nous sommes toujours dans le chaos. C’est ce que je ressentais au début du printemps dernier, quand vers mai ou juin les personnes au pouvoir ont donné des directives concernant la manière dont nous devrions procéder. Le fait est qu’ils ne nous ont rien montré du tout. Ou peut-être qu’ils l’ont fait, mais cela ne m’a pas percuté et j’étais aveugle face à l’avenir. Je me suis dit “si nous devons attendre que quelqu’un nous guide, nous allons juste rester coincés là.” “No problem at all” et “The Human Anthem” sont nées de cette anxiété et de ce mécontentement. Je voulais encourager les gens à choisir leur propre voie pour aller de l’avant via ces chansons. J’aurais pu exprimer mon insatisfaction encore une fois, mais je voulais prendre une direction davantage positive. Par conséquent, j’ai inclus un message optimiste dans le titre.

Concernant le son, comme les autres membres l’ont déjà dit, le nu-metal est au fondement de mon propre style musical. La composition en elle-même avait pour objectif de “revenir à nos bases” et les paroles expriment également cette idée de “retour aux bases” (NdT = le groupe a écrit ici “Back to the basic”). Cependant, je me suis dit que ce n’était pas assez sophistiqué, alors j’ai changé la première lettre pour le transformer en “Hack to the basic”. De cette manière, cela prend le sens de "couper" ou “tailler”. En d’autres termes, cela signifie “détruire les bases établies”. C’est ce qui a conduit aux paroles actuelles.

 

――Par le fait de “détruire les bases établies”, vous voulez dire “changer la situation présente et le monde ?”

REON: Si cet état d’auto-confinement continue encore pendant un moment, on finira par s’y habituer et ce style de vie deviendra la norme. Et à en juger par la manière dont les choses se passent ces temps-ci, cette situation va se poursuivre. Au lieu de nous adapter, même si nous devons tout recommencer, nous avons besoin de créer une nouvelle façon de vivre. Autrement, la situation dans laquelle nous et nos proches nous trouvons ne changera pas. Pour résumer, le CHOKE actuel a décidé de suivre sa propre route et d’innover, sans se soucier de ce que les autres font. C’est ce qui a été projeté dans “Hack to the basic”.

En même temps, j’ai ressenti une forte connexion avec les gens qui aiment CHOKE et j’ai perçu les émotions de ces gens en concert. Maintenant, nous avons également établi une connexion avec des gens du monde entier qui nous aiment vraiment. Je voulais transmettre un message positif pour ces personnes également. J’aimerais que B5 explique son approche concernant la musique.

 

 ――Merci de nous faire part de vos impressions.

B5: Cette fois, pour “Hack to the basic”, j'ai fait entrer en jeu une basse avec laquelle je jouais fréquemment dans le passé. C’est le modèle de basse standard qui était typiquement utilisé par de nombreux bassistes lorsque le nu-metal était à son apogée. Vu que le thème était de revenir au nu-metal, j'ai choisi de prendre cette basse spécifique que je n'avais pas utilisée depuis longtemps et je ne pouvais plus m’arrêter d’en faire.

 

Ce single ne consiste pas seulement en un “Retour aux bases”, mais aussi en un “Retour à CHOKE” 

 

――Vous êtes “Revenus à CHOKE” en “Revenant aux bases”. Est-ce que vous allez continuer de développer votre style actuel ? 

KVYA NONO: La piste B du single digital est “Stay high (retake), qui est une version ré-enregistrée de cette chanson de notre premier album. Nous jouons souvent cette chanson, ce qui nous a amené à nous demander si ce type de nu-metal était le style que CHOKE devrait poursuivre. Récemment, CHOKE a mis l’accent sur la complexité avec une attitude de “on a réussi !!”, mais nous nous sommes demandé si nous devrions garder cette approche que nous avons adoptée dans “Hack to the basic”. Ou peut-être que nous devrions partir dans une direction totalement différente… Honnêtement, nous n’avons pas encore d’avis défini sur le sujet, cela dépendra de notre humeur du moment. J’espère que les gens attendent avec impatience ce que nous faisons, peu importe ce que nous proposons.

 

――En parlant de CHOKE, j’ai l’impression que vous êtes un groupe avec un style de musique complexe. Mais en fait, votre style de base est le nu-metal, n’est-ce pas ? 

KVYA NONO: C’est exact. De plus, je pense que ces derniers temps les gens sont plus à la recherche de simplicité que de complexité. “Hack to the basic” est une chanson qui peut se jouer avec l'accordage d'une guitare à 6 cordes. En gros, j'utilise un accordage standard mais en baissant quelques cordes deux tons plus bas pour lui donner un cachet particulier.

B5: Tout cela a été inspiré par le style de batterie de Toshiya Sato. Son jeu est aussi cool que la chanson.

Toshiya Sato: Tous les membres connaissent très bien les particularités de mon style. Je suis ce genre de personne qui a adopté avec avidité divers styles musicaux, pas uniquement le metal extrême. J’ai tendance à toujours jouer en m’adaptant à l’atmosphère de la chanson, même si ce n’est qu’un rythme à 8 temps. Cette fois, dans “Hack to the basic”, j'ai voulu insuffler au metal un groove pop moderne. J’ai le sentiment que j'ai réussi à combiner avec succès son lourd et groove cool.

KVYA NONO: Ce single ne consiste pas seulement en un “Retour aux bases” mais aussi en un “Retour à CHOKE”. Pas vrai ?

B5: Je pense, oui. Nous avons essayé plusieurs choses, mais après avoir réfléchi à “Qui sommes-nous ? ”, nous sommes revenus à nos bases… n’est-ce pas ?

 

Nous avons vécu en respirant l’air du nu-metal. Est-ce qu’on ne peut pas s’envelopper de l’atmosphère de cette époque et remonter sur scène en étant encore plus agressifs ?!

 

――CHOKE a lancé un voile de mystère sur son avenir avec le trailer de “Hack to the basic”.

KVYA NONO: Alors que j’éditais la vidéo en entier, j’ai compris ce dont REON était conscient et je l’ai présenté à travers mon point de vue sur le problème. Selon la façon dont on la regarde, on peut l’interpréter négativement. Mais laissez-moi vous dire que l’avenir de CHOKE est brillant et que nous allons planifier plein de choses pour 2021.

REON: Tout au long de l’année, j’ai vu des groupes se séparer ou abandonner leurs activités scéniques à cause de l’impact du coronavirus. C’est quelque chose qu’on continue de voir fréquemment. Si vous ne faites que continuer de vous lamenter à ce sujet, les choses ne bougeront pas. Au lieu de voir le verre à moitié vide uniquement, pourquoi ne pas essayer de penser positif ? Les autres membres, CHOKE et moi sommes du genre à relever tous les challenges. Ce groupe n’aura jamais une attitude pessimiste, peu importe les circonstances.

B5: C’est parce que nous voulions transmettre un message positif avec “Hack to the basic” à la fin de 2020, et nous continuerons d’avancer en ce sens en 2021.

KVYA NONO: En 2021, nous ne ralentirons pas le rythme de nos sorties et nous nous focaliserons sur nos activités tout en nous perfectionnant.

B5: Nous avons vécu en respirant l’air du nu-metal. Est-ce qu’on ne peut pas s’envelopper de l’atmosphère de cette époque et remonter sur scène en étant encore plus agressifs ?!

KVYA NONO: Nous avons montré notre côté complexe dans nos deux dernières sorties, mais nous venons par essence du style nu-metal. Nous sommes revenus à nos origines et avons fait preuve d’une approche positive avec “Hack to the basic”. Merci d’en faire l’expérience par vous-même.

Toshiya Sato: “No problem at all”, “The Human Anthem”, et “Hack to the basic” sont les trois chansons qui deviendront les nouvelles bases de CHOKE, avec lesquelles le groupe affrontera l’avenir. Et “Hack to the basic”en particulier est la piste qui marquera sans aucun doute un tournant en 2021.

REON: Ce sera comme ça l’année entière. Vu qu’on dirait que la pratique de l’auto confinement va continuer, la société moderne va l’adopter comme nouvelle manière de vivre. Mais nous ne pouvons pas juste rester assis là sans plus rien faire. Nous allons passer outre et aller de l’avant. Nous devons opérer un retour aux bases pour trouver notre essence véritable et construire de nouvelles bases. C’est de cette manière que CHOKE vit actuellement.

"Hack to the basic" MV

 

CHOKE Official Website
CHOKE Twitter JP / ENG
CHOKE Facebook
CHOKE Instagram
CHOKE YouTube
CHOKE Online store JP / Overseas
"Hack to the basic" streaming

Share and like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *